LBW (MMRVU)

Novembre 2008, RockStar Studios sort Litle Big World, son premier MMRVU (Massively MultiCitizen Recreational Virtual Universe) basé sur le moteur et l’univers du très discret Canis Canem Edit sorti en 2006. 2nd Life, en population déjà stagnante depuis décembre 2007, croûlant abusivement sous les opérations commerciales (on recensera jusqu’à une action en cours pour 10 habitants fin 2007) et le légions organisées de squatteurs de locaux commerciaux à l’abandon, voit ses habitants le fuir pour peupler LBW, pourtant mensuellement payant. Support et vecteur de cette mutation, Litle Big Odyssey, jeu multi-consoles After-Next-Gen, propose une aventure solo et multi-joueurs hors du commun, lors de laquelle le personnage construit son apparence et son expérience. Aventure à l’issue de laquelle il accède au rang de citoyen de LBW. Etendre LBW en LBW script est libre et gratuit. La majeure partie du commerce effectué dans LBW se fait en 2D, dans un navigateur web. Les opés marketing et la représentation commerciale 3D, à l’origine de la perte d’intéret de 2nd Life, sont la portion congrue dans LBW. Fin 2009, le site Monster.com recence le terme “LBW Script” dans une annonce d’offre d’emploi sur six à destination des développeurs. A la même date, réunis en conseil d’administration, les Majors à l’origine de la RIAA valident le business-model de consommation de la musique initié par LBW en partenariat avec Pandora.com (basé sur une série de canaux radio ultra-thématiques illimités et prépayés dans labo à LBW) et engagent la dissolution de l’association. Début 2010, à la tribune du grand raout des nouvelles technologies à Bejin, Fredéric Cavazza prononcera, en chinois, le fameux discours fondateur qui le rendra célèbre : “Cinq solutions pour remettre le gulf-stream en marche à l’aide de Javascript”.

vincent b. (Source)

Leave a Reply